FMI: les cours du pétrole remontent, mais les incertitudes persistent

Le Fonds monétaire international a estimé mardi dans son rapport sur les perspectives de croissance dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord que la remontée des cours offre un répit salutaire pour les pays exportateurs de pétrole de la région. Cependant les in certitudes persistent et les réformes tendant un diversification des économies des pays de la région et l’assainissement des finances publiques devraient se poursuivre. Il a dans ce sens précisé que l’accord du 10 décembre entre les pays de l’Opep et les plus gros producteurs de pétrole non-Opep sur la réduction de l’offre « a contribué à améliorer les perspectives des prix du pétrole à court terme mais les cours restent volatils ».  et d’ajouter qu’à moyen terme, « les cours du pétrole devraient rester faibles et très incertains, de sorte qu’il demeure essentiel de poursuivre l’assainissement des finances publiques ». Le FMI préconise d’axer leurs efforts « sur la mise en œuvre de leurs plans de diversification de l’économie — et sur les réformes structurelles qui les accompagnent — afin de rendre l’économie plus résiliente ». Aussi dans un blog accompagnant la publication du rapport, les analystes du FMI estiment que dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord, les réformes peuvent réalimenter les moteurs de la croissance « Ce climat mondial plus favorable, qui s’accompagne d’un certain affermissement des cours des produits de base, offre un répit salutaire à la région, après une période qui a été difficile » a déclaré Jihad Azour, Directeur du Département Moyen-Orient et Asie centrale du FMI lors de la présentation du rapport à Dubaï.  « Nos projections indiquent cependant que la croissance sera trop faible pour créer suffisamment d’emplois ou améliorer le niveau de vie. Bon nombre de pays, en particulier les importateurs de pétrole, affichent aussi une dette élevée ». Tant les pays exportateurs que les pays importateurs «  sont confrontés à deux impératifs : assainir les finances publiques et opérer des réformes structurelles » a-t-il souligné.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *