Adoption de la LFC 2018: la TVA sur les véhicules passe à la trappe

  Le projet de loi de finances complémentaire 2018 a été adopté lundi à la grande majorité par l'Assemblée populaire nationale (APN) lors d'une session plénière tenue sous la présidence de Said Bouhadja, président de cette institution parlementaire, et en présence du ministre des Finances, Abderrahmane Raouya. Les membres de l'APN ont voté à l'unanimité pour la suppression de l'article 6 de ce projet de loi qui avait proposé l'annulation de l'exemption de la TVA pour les véhicules fabriqués en Algérie, tandis que l'article 5 relatif à l'investissement a été modifié. En réaction à cette suppression, le ministre des Finances, Abderrahmane Raouya, a affirmé  que l'APN est "souveraine" dans la prise de décision. "L’APN est souveraine et peut prendre des décisions dans le cadre de ses prérogatives. C’est ça la souveraineté et il faut bien évidemment respecter ce cadre-là", a déclaré M. Raouya à la presse.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *