Agriculture: les Emiratis en quête d’opportunités en Algérie

Le secteur de l’agriculture attise les convoitises des investisseurs internationaux. Après les Américains, c’est autour des Emiratis, toujours friands de terres arables de prospecter le marché algérien afin d’y dénicher des assiettes susceptibles de recevoir certains de leurs investissements. C’est dans ce contexte que le directeur exécutif du groupe émirati "Al Dahra Holding", Souleiman Al Naimi a eu le loisir de s’entretenir lundi avec le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, M. Abdesselam Chalghoum. Le patron de la holding a d’ailleurs annoncé, à l’issue de ces entretiens, que son entreprise prospectait dans plusieurs régions d'Algérie, en vue de choisir des sites pour la réalisation de projets dans le secteur agricole. Et d’expliquer qu'Al Dahra Holding s'intéresse à l'investissement dans les créneaux des céréales, du lait et des fourrages. Le ministre de l’Agriculture a, pour sa part, expliqué Que son département ministériel "assurera l'aide et l'accompagnement à la société émiratie, à commencer par les visites sur terrain des régions concernées par ces investissements, notamment les Hauts Plateaux et le Sud". Selon APS, le ministre a indiqué que les deux parties ont " évoqué également la possibilité d'investir dans les fermes pilotes relevant du secteur publics dans le nord du pays". Pour rappel, Al Dahra Holding a pris part au Forum d’affaires algéro-émirati. Le président exécutif d'Al Dahra Holding avait rencontré durant les réunions bilatérales tenues en marge de ce forum quatre responsables de sociétés algériennes activant dans la sécurité alimentaire en prévision de la création d'une société mixte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *