Augmentation du prix de produits dérivés du lait :  le Conseil national de la concurrence saisi

  Le ministre du Commerce, Mohamed Benmeradi, a déclaré, jeudi à Médéa, que le Conseil national de la concurrence a été saisi suite aux augmentations qu'ont connu certains produits dérivés du  lait, notamment le yaourt dont les prix ont enregistré une hausse injustifiée. «Le Conseil national de la concurrence a été saisi par le ministère du  Commerce afin de voir s’il n’y a pas d’abus de position dominante ou un  accord tacite entre certains producteurs de yaourt pour procéder à une augmentation injustifiée et démesurée», a indiqué M. Benmeradi à l’APS, en  marge de sa visite dans la wilaya de Médéa. Le ministre a indiqué que cette saisine intervient en prolongement à l’enquête diligentée par ses services après la hausse subite du prix de certains produits dérivés du lait, en particulier le yaourt, assurant que l’enquête suit son cours et devrait permettre de mieux cerner le problème.Benmeradi a admis, par ailleurs, l’existence d’un «sérieux problème» en matière de distribution du lait pasteurisé, en dépit des livraisons régulières et en quantité suffisante de lait en poudre effectuées par l’Office national interprofessionnel du lait (Onil). Il a assuré, dans ce contexte, que les services compétents du ministère du Commerce «sont entrain de suivre de près l’opération», ajoutant que des «dispositions ont été prises pour garantir un approvisionnement régulier des ménages en quantités suffisantes de lait.» La pression, observée ces derniers jours sur ce produit, est consécutive, selon M. Benmeradi, à l’utilisation, d’une partie des quantités de lait destinées aux ménages, à des activités de transformation, rappelant que ce dossier est pris en charge au niveau du ministère qui veille à ce que le lait produit part directement aux consommateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *