Bananes : baisse de 95 % des importations

  L’élargissement du régime des licences d’importation à divers produits alimentaires a induit une forte baisse des importations de certains fruits et légumes. C’est le cas de la banane dont les volumes importés ont baissé de 95 %, au premier trimestre 2017. Selon les chiffres du ministère du Commerce relayés mardi par l’agence de presse officielle, les quantités importées de ce fruit tropical ont « fortement baissé pour s'établir à 3.410 tonnes sur le 1er trimestre 2017 contre 67.720 tonnes au même trimestre 2016 », enregistrant un recul de 95%. Une baisse qui a induit une nette contraction de la facture à l’import laquelle s’est contracté, pour ce qui est de la banane à 2,23 millions de dollars contre une année auparavant 50,8 millions de dollars. Pour d’autres fruits dont les importations ont tout bonnement été gelées, durant les périodes de production  comme c’est le cas des pommes et des agrumes, et notamment le citron, le département d’Ahmed Saci  n’a enregistré aucune opération d’importation. C’est aussi le cas du raisin frais. Côté légumes, ce sont les importations d’ail qui qui ont fortement décliné durant la période suscitée, lesquelles sont passé d’un volume de 6.723 tonnes à 242 tonnes en une année pour une valeur passant de plus de 11 millions de dollars à 642.000 dollars A contrario, ce sont les importations de fruits secs qui se sont emballées, alimentées sans doutes par l’appétit des importateurs pour ce type de produits à l’approche du mois sacré de RaLes abricots secs ont été importés pour un volume de 790 tonnes contre 189 tonnes (+318% entre les deux périodes de comparaison) avec une facture de 2,32 millions de dollars contre 725.203 dollars.  Pour les pruneaux secs, il en a été importé pour 1.566 tonnes contre 477 tonnes (+228%) avec une facture de 4,03 millions de dollars contre 1,14 million de dollars.   Quant aux importations des raisins secs, elles ont été de 3.545 tonnes contre 2.110 tonnes (+68%) pour un montant de 6,4 millions de dollars contre 5 millions de dollars.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *