Caméras cachées: Djamel Kaouane déplore la violence et le manque d’imagination des TV privées

    Le ministre de la Communication, Djamel Kaouane, a déploré, lundi, que les chaines de télévisions privées aient tendance à diffuser des programmes basés sur la violence, depuis le début du mois de Ramadhan. Selon la Radio nationale, le ministre a estimé que cette situation relève d'un "manque de créativité" de la part de ces chaines, dont il considère qu'elles ne sont pas représentatives de la société algérienne" Il a, toutefois, salué certaines parmi elles qui font un "travail de recherche pour améliorer constamment leurs émissions et programmes".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *