Ce qu’a coûté le mondial brésilien au contribuable algérien

raouraoua 2 La qualification de l’équipe nationale de football au mondial brésilien a coûté cher, très cher,  au contribuable algérien. La loi de règlement budgétaire, ou loi d’exécution du budget pour l’exercice 2014 donne certains éclairages sur les montants alloués à la FAF et aux Verts à l’occasion de la coupe du monde 2014. 900 millions de dinars, soit l’équivalent de près de 9 millions d’euros ont été mobilisés pour la prise en charge des primes versées aux joueurs de l’équipe nationale et à leur staff technique. Une enveloppe  dégagée  sur le segment des charges communes, au titre du chapitre relatif aux dépenses imprévues. Ces dépenses imprévues comptent également les fonds mobilisés pour l’achat de billets au profit des supporters, ainsi que pour l’achat de droits de retransmission TV. Le rapport de présentation de la loi de règlement budgétaire précise que la Fédération algérienne de football (FAF), a bénéficié d’une enveloppe de plus de 85 millions de dinars (soit plus de 8,5 milliards de centimes), pour l’acquisition de 2.000 billets, d’accès aux stades à l’occasion du déplacement des supporters des Verts au Brésil. Ce qui revient à dire que chacun de ces billets a coûté plus 42 500 DA au contribuable algérien. Enfin, plus de 1,4 milliards de dinars ont été mobilisés sur le budget de l’Etat pour l’acquisition des frais de retransmission TV des matchs de la Coupe d’Afrique des Nations et de la Coupe du monde 2014. Lyes Bensid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *