Céréales : les capacités de stockage renforcées par plus de 3 millions de qx »

  Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la pêche, Abdelkader Bouazghi a indiqué lundi à Constantine que les capacités de stockage des céréales, à l’échelle nationale, seront renforcées d’ici à la prochaine campagne moisson-battage par un apport de plus 3 millions de quintaux. En marge de l’inauguration d’un silo de stockage de céréale de 50.000 tonnes dans la commune d’El Khroub, le ministre a précisé que les capacités de stockage des céréales seront "consolidées à la faveur de la réception de huit (8) silos, actuellement  en réalisation à travers le pays’’. Quatre (4) silos en béton armé faisant partie d’un programme national de réalisation de 9 silos de stockage de céréales dont celui mis en exploitation à Constantine, seront réceptionnés "avant fin 2018", a souligné le ministre, précisant que le restant du programme, soit quatre autres infrastructures similaires, sera mis en service "d’ici à la prochaine campagne moisson-battage". Le ministre qui a annoncé l’inauguration "d’ici au mois d’août au plus tard" du silo de stockage de céréale réalisé dans la région de Bouchegouf, dans la wilaya de Guelma, a mis l’accent sur l’importance de ces infrastructures "stratégiques" réalisées en collaboration avec une entreprise chinoise, dans le développement du secteur de l’agriculture. "L’Algérie dispose actuellement de possibilités de stockage avoisinant les 31 millions de quintaux dont 17 millions de quintaux sont assurés par l’Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC)", a fait savoir M Bouazghi, rappelant l’intérêt qu’accordent les pouvoirs publics aux opérations de stockage et de conditionnement des céréales, considérées comme "primordiales pour relever le défi de l’autosuffisance alimentaire". Le ministre a, dans ce sens, fait part d’un programme de réalisation à travers le territoire national de trente (30) silos métalliques de stockage de céréales d’une capacité globale de cinq (5) millions de quintaux. Ce projet, lancé en collaboration avec  l’entreprise algérienne Batigec et un opérateur italien, accuse un "retard considérable" que le ministère de l’Agriculture, du développement rural et de la pêche et l’OAIC "œuvrent à rattraper pour remédier à cette situation entravant l’élan du développement agricole que connait le pays", a-t-on noté. Plusieurs réunions ont été tenues avec l’entreprise Batigec et des correspondances lui ont été notifiées, a souligné M. Bouazghi, précisant que le taux d’avancement de ce programme n’a pas dépassé les 21% ce qui a mené le délai de réalisation de 30 mois à 60 mois. S’agissant de l’actuelle campagne moisson battage, le ministre a affirmé que toutes les conditions d’ordre organisationnel, technique et financier ont été mobilisées pour permettre la pleine réussite de cette opération qui s’annonce, a-t-il soutenu, "prometteuse". La superficie globale emblavée en céréales durant cette campagne est évaluée à 3.444.132 hectares dont plus de 1.599.900 hectares en blé tendre, 1.282.421 hectares en orge et 81.100 hectares en avoine, selon les informations recueillies auprès des responsables concernés du secteur. M.Bouazghi s’est rendu, dans le cadre de sa visite à Constantine, dans des exploitations agricoles de statut privé situées à Ain Smara et Ouled Rahmoune d’élevage de vaches laitières, avant d’inaugurer un silo de stockage de céréales de 30.000 tonnes réalisé dans le cadre d’un investissement privé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *