Consensus national : le MSP mise sur le travail de proximité

Le Mouvement de la Société pour la Paix (MSP) a affirmé, mercredi, que "le consensus national" demeurait la solution "la plus efficace" pour faire face aux différents défis que connait le pays, exprimant sa volonté de poursuivre la proposition de son initiative pour un consensus national auprès de la société civile et des citoyens à travers un travail de proximité local. A l'issue de la réunion tenue par son bureau exécutif présidée par Abderrazak Makri, le MSP a précisé qu'il distribuerait son initiative de consensus national en version écrite auprès de la société civile à travers un travail de proximité local populaire à l'ensemble des partis politiques, des associations et des personnalités, a indiqué un communiqué du parti. Le MSP a souligné, selon la même source, que le consensus national est "le moyen le plus efficace pour l'ensemble des Algériens notamment dans des circonstances marquées une crise multidimensionnelle, mettant en garde "contre les répercussions que pourrait avoir la crise politique et économique sur la classe sociale". Le parti a, également, invité à la promotion de la langue amazighe, souhaitant que la transcription de cette langue ne soit pas en caractère latin, et affirmant, par ailleurs, que le maintien des composantes de l'identité nationale "incombe à l'Etat avant tout". APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *