Crise Arabie Saoudite-Canada: l’Algérie apporte son outien à Ryad

L'Algérie a exprimé, jeudi, sa préoccupation quant aux répercussions de la crise diplomatique entre l'Arabie Saoudite et le Canada, appelant au respect de la souveraineté des pays et à la non ingérence dans leurs affaires internes, a indiqué un communiqué du ministère des Affaires étrangères. "L'Algérie appelle à la nécessité, pour les pays, de recourir dans leurs relations extérieures aux principes du droit international et de la Charte de l'ONU, notamment dans leur volet relatif au respect de la souveraineté des pays et la non ingérence dans leurs affaires internes" (MAE) Le ministère des Affaires étrangères a affirmé que l'Algérie "suit avec préoccupation les répercussions de la crise que connaissent les relations entre le Royaume d'Arabie Saoudite frère et le Canada", a relevé la même source. Face à cette situation, "l'Algérie appelle à la nécessité, pour les pays, de recourir dans leurs relations extérieures aux principes du droit international et de la Charte de l'ONU, notamment dans leur volet relatif au respect de la souveraineté des pays et la non ingérence dans leurs affaires internes", poursuit le communiqué du ministère. Le ministère a salué, en cette occasion, les "profondes relations fraternelles unissant l'Algérie et le Royaume d'Arabie Saoudite frère".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *