Crise, népotisme, concurrence, tarifs : les arguments insolites du P-DG d’Air Algérie

  Après avoir adressé une lettre alarmiste quant aux graves difficultés financières d’Air Algérie, le P-DG de la compagnie aérienne, M. Bakhouche Alleche est de nouveau au cœur de la polémique. En cause, les propos tenus ce dimanche lors de son passage sur Ennahar TV à propos de la politique de recrutement. Interrogé sur les difficultés financières que connaît la compagnie aérienne, M. Allèche a affirmé qu’Air Algérie souffre de l’importance salariale des personnels qui bénéficient d’augmentations de leurs rémunérations chaque année. Il a néanmoins affirmé que le recrutement au sein du pavillon national "obéit à des critères". Le patron de la compagnie aérienne a reconnu l’existence de népotisme dans le recrutement pratiqué, selon lui, ces 10 dernières années. Au-delà de l’aveu, celui-ci justifie le népotisme estimant qu’"aucun Algérien ne voudrait me croire si je disais qu'il n y a pas de favoritisme dans la compagnie. Mais je suis moi-même un père de famille, et si je peux intervenir au profit de mon fils, pour qu’il puisse disposer d’un poste de travail, je le ferais. Tout le monde intervient”. Il a également estimé qu’Air Algérie est confrontée à certaines contraintes majeures dont la plus importante est la concurrence « féroce agressive et massive ». Pour M. Alleche si « certains demandent de l’espace aérien algérien au privé, je réponds que celui-ci est déjà ouvert », avec pas moins de 27 compagnies qui concurrencent Air Algérie, dont 7 sur les lignes entre l’Algérie et la France.  Il a aussi critique certaines pratiquent préjudiciables au pavillon national comme le non-respect de la “close communautaire” n’est pas respecté en Algérie. Il cite à titre d’’exemple le cas de Vueling Airlines, compagnie espagnole qui dessert la ligne Marseille-Alger, alors que celle-ci devait être exclusivement réservée aux compagnies algériennes et françaises. Il prendra néanmoins un ton triomphaliste, en déclarant que les tarifs d’Air Algérie sont les meilleurs du marché et que celle-ci a réussi à conserver 50% des parts de marché sur ses lignes, malgré la concurrence.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *