Démantèlement d’un réseau criminel international spécialisé dans l’escroquerie activant en Algérie et en France

Une section relevant de la Gendarmerie nationale, a procédé au démantèlement d'un réseau criminel international spécialisé dans l'escroquerie, composé de trois individus activant à Alger, Tindouf et Tamanrasset ainsi qu'en France, a indiqué lundi un communiqué de ce corps sécuritaire.
Les faits remontent à la semaine dernière lorsque la section des recherches de la gendarmerie nationale de Chéraga (Alger), ont reçu une plainte d'un citoyen, qui avait fait l'objet d'escroquerie par un individu. La victime avait donné la somme 400 million de centime au suspect à Alger afin que ce dernier les donnera au fis de la victime en France, mais l'argent n'est jamais parvenu à son fis et qu'il a été victime d'escroquerie. L'enquête a montré qu'il ne s'agit pas d'une simple affaire d'escroquerie par un ou plusieurs criminels, mais qu'il s'agit d'une bande criminelle internationale activant à l'intérieur du pays et à l'étranger. Ce réseau utilise des puces enregistrées aux noms de ressortissants africains et après l'accomplissement de leurs actes d'escroquerie, ils procèdent à la fermeture des téléphones. En exploitant les réseaux sociaux "Facebook", les sections des recherches ont trouvé une annonce qui proposait la somme de 70.000 euros en France et la personne en question voulait recevoir la somme en dinar algérien. Un plan bien ficelé a été mis en place par les enquêteurs, ce qui a permis l'arrestation des membres du réseau composés d'un ressortissant mauritanien et deux algériens. Les mis en cause ont été présentés devant le procureur de la République près du tribunal de Cheraga qui a ordonné leur mise en détention pour formation d`association de malfaiteurs, d'escroquerie, de faux et d'usage du faux et d'usurpation d'identité, conclut le communiqué. APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *