Elections locales: 11.000 enseignants ont déserté les classes

  Les mandats électifs séduisent de plus en plus d’enseignants, bien décidés à se détourner de leur noble mission pour aller tenter leur chance au sein des assemblées élues. En effet, pas moins de 11.000 enseignants ont décidé de déserter les rangs de l’éducation nationale en cette période d’élections locales. M. Chaib Draa Ettani, conseillé au ministère de l’Education nationale, a expliqué jeudi sur les ondes de la Radio nationale, que cette situation ne fait que compliquer la tâche du département de Nouria Benghabrit amené à prendre des mesures, dans l’urgence, afin de pallier aux postes laissés vacants de perturber la scolarité des enfants. L’invité de a Radio a expliqué que le ministère de l’Education a opté pour diverses solutions comme le fait de diriger les élèves vers d’autres classes, d’organiser des heures supplémentaires ou, « dans des cas extrêmes », de recourir à des recrutements de vacataires, « en attendant le retour de ces enseignants ». Sur un autre registre, M. Chaib Draa Ettani a expliqué pas moins de 60.000 enseignants avaient déjà  été recrutés pour compenser les départs en retraite et couvrir les déficits en personnels dans les cycles moyen et secondaire, en particulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *