Elevage : Haddad invite les opérateurs irlandais à investir dans filière

  Le président du Forum des chefs d’entreprises, M. Ali Haddad a appelé mercredi à Dublin, à l’ouverture d’une rencontre d’affaires algéro-irlandaise, les opérateurs irlandais à investir dans l’agriculture, l’élevage, la production de lait et de viande. Il a dans ce sens rappelé que l’Algérie est un grand importateur de poudre de lait, dans la mesure où le pays importe « plus de 50 %de sa consommation de ce produit pour un montant de près de 1,3 milliards de dollars ». Mettant en avant la volonté des autorités d’inverser la tendance il a précisé qu’il « existe donc un grand potentiel qu’il conviendrait de développer en partenariat avec des entreprises irlandaises ». M. Haddad ajoutera que « les grands investissements dans cette branche d’activité bénéficient du soutien et de l’appui des autorités algériennes. D’ailleurs, de nombreux projets ont d’ores et déjà été annoncés par des investisseurs algériens et étrangers ». Le président du FCE  a également plaidé « pour un partenariat plus approfondi » notamment dans les domaines de l’agroalimentaire, les énergies renouvelables et les technologies de l’information et de la communication mais aussi dans le tourisme et les services. Et d’ajouter que « l’Algérie est résolument engagée dans un processus de diversification de son économie » et que « de nombreuses réformes sont en cours ». C’est à ce titre qu’il indiquera que le gouvernement « s’attèle à refonder le cadre législatif réglementant l’investissement pour introduire plus de souplesse et de facilité aussi bien pour les entreprises algériennes qu’étrangères ». « Aujourd’hui, les règles du jeu sur le marché algérien sont claires et transparentes. Les initiatives, toutes les initiatives, peuvent y trouver un terrain favorable pour se réaliser. Tous les observateurs attestent que le climat des affaires connaît une amélioration considérable et que les évolutions de l’économie algérienne s’inscrivent dans la bonne direction » a-t-il indiqué. C’est à ce titre que le patron des patrons plaide pour un renforcement des échanges entre l’Algérie et l’Irlande et émis le souhait que de voir les rencontres économiques algéro-irlandaises devenir un rendez-vous annuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *