Engie s’intéresse au renouvelable en Algérie

Le groupe énergétique français Engie (Ex-GDF-Suez) entend diversifier ses investissements en Algérie.  En plus de son domaine de prédilection (le gaz), Engie souhaite investir dans les énergies renouvelables.  La Directrice générale du groupe, Mme Isabelle Kocher, a été reçu, ce lundi à Alger, par le ministre de l’Energie, M. Noureddine Bouterfa. Celle-ci  a affiché l’intérêt d’Engie pour l’appel à investisseur que le département de l’Energie entend lancer en ce sens. Selon un communiqué du ministère de l’Energie, « le ministre de l’Energie a développé la nouvelle approche adoptée par le secteur pour mettre en œuvre le programme national des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique et a invité Engie à manifester son intérêt à l’appel à investisseurs que le secteur s’apprête à lancer pour la réalisation d’installations de production d’électricité à partir de sources renouvelables d’une capacité de 4 000 MW conditionnés par la réalisation d’investissements dans le domaine industriel ». Le ministre de l’Energie et la Directrice Générale d’Engie, ont également évoqué lors de leurs entretiens « l’état actuel du marché international du gaz naturel et son évolution », ainsi que « les relations entre le Groupe Engie et le Groupe Sonatrach dans les domaines gaziers ainsi que les perspectives de collaboration entre les deux Groupe ». Klilya Beldif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *