Ensemble immobilier El Ryad d’Oran : une nouvelle manière de vivre la ville

Klilya Beldaf   Leader du BTPH en Algérie depuis plus de quatre décennies, le Groupe de Sociétés Hasnaoui s’est démarqué par son sens de l’innovation dans les systèmes de construction. Le groupe qui a, maintes fois, développé de nouvelles visions et conceptions de la ville et de l’ensemble urbain est aujourd’hui le pionnier des villes et quartiers durables en Algérie. L’ensemble immobilier El Ryad qu’il a réalisé à Oran est, en ce sens, un exemple en la matière. Tout y a été pensé pour garantir le respect des normes environnementales et la durabilité des bâtiments, allant de l’isolation thermique des constructions à l’instauration d’un système de tri sélectif des déchets, tout en assurant confort et convivialité aux habitants. L’ensemble urbain est, d’ailleurs, candidat aux « Green Bulding Awards », un concours international qui doit récompenser les bâtiments et solutions exemplaires contribuant à la lutte contre le changement climatique. Les Green Building & City Solutions Awards 2016 récompenseront les lauréats lors de la COP22 qui aura lieu à Marakech, en novembre. Les réalisations en compétition seront, ainsi, identifiées «Solutions Climat» pour la COP ou «Conference of Parties», une conférence internationale organisée, chaque année sous l’égide des Nations Unies, sur le thème du changement climatique. Le Groupe de Sociétés Hasnaoui a été contacté par le réseau Construction 21, ONG qui s’est associé à l’association internationale R20 Regions of Climate Action (R20) pour développer ensemble City21, observatoire international de la ville et des solutions urbaines durables. Particulièrement sensible aux questions liées à la protection de l’environnement et au développement durable, le Groupe de Sociétés Hasnaoui a, tout naturellement, présenté son projet immobilier, sous l’initiative de son Directeur général M. Omar Hasnaoui pour participer à ce concours. L’ensemble urbain a, d’ailleurs, été sélectionné, le 26 septembre dernier par le président du R20 Med, pour représenter l’Algérie au concours international. Il est vrai que le quartier El Ryad est bien plus qu’un ensemble urbain. C’est une nouvelle vision de la cité et du vivre ensemble que le groupe entend promouvoir.   CONCEVOIR AUTREMENT LA CITÉ   El Ryad est le premier programme que le Groupe Hasnaoui a pris en charge dans la wilaya d’Oran. L’ensemble est situé dans la commune de Bir El-Djir, à l’extrémité orientale d’Oran. S’étendant sur une superficie totale de 450.000 m2, l’ensemble immobilier El Ryad est l’un des plus importants projets immobiliers de la ville d’Oran. La conception même du projet s’inscrit dans la durabilité, le confort et la convivialité. El Ryad se distingue par une basse densité du bâti, ceci d’autant plus que 50 % de l’espace sur lequel s’étend le quartier est réservé aux espaces verts. Du point de vue urbanistique, le lotissement est une représentation d’une entité unique, structurée pour créer une synergie entre le tissu urbain, l’espace public, les différents équipements et les espaces verts. L’ensemble dispose de tous les équipements publics nécessaires dont un lycée, un technicum, un collège d’enseignement moyen, et trois écoles primaires. La cité compte également une sûreté urbaine, une tour administrative, un hôtel, un jardin public, une mosquée, un complexe sportif, une salle omnisport, un centre de remise en forme et une piscine publique. Une philosophie prime à El Ryad, celle de la convivialité et de la citoyenneté. Un préalable à la durabilité de la cité, qui y est promue au rang d’art de vivre.   LA TECHNOLOGIE AU SERVICE DE L’EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE   L’architecture même de l’ensemble et les technologies qui y ont été introduites conjuguent l’efficacité énergétique à tous les temps. Le concept est basé sur le principe de résidences ouvertes, édifiées sur des galeries commerciales situées sur les grands axes routiers et avec des parkings privatifs semi-enterrés au niveau des rez-de-chaussée. Cette conception permet une ventilation et un éclairage naturel de ces espaces tout en assurant une transition entre l’espace public et l’espace privé par l’introduction de cours réservées aux copropriétaires. Cette solution présente plusieurs avantages, notamment en termes de sécurité et de coûts de réalisation. La répartition des bâtiments a été conçue de sorte à permettre aux habitations d’avoir une double exposition au soleil et une ventilation transversale qui devraient conférer aux appartements un niveau de confort appréciable et des performances énergétiques élevées, avec l’intégration de techniques modernes de construction, des matériaux adéquats ainsi que des équipements extérieurs de haute qualité. Les systèmes constructifs sur l’ensemble immobilier permettent d’assurer la durabilité des bâtiments, et le respect des normes d’efficacité énergétique, tout en garantissant la maîtrise des coûts. Le Groupe Hasnaoui s’est appuyé sur les techniques d’isolation par l’extérieur, technologie éprouvée dans plusieurs pays pour ce qui est des systèmes de construction énergétiquement durables. Il est à noter qu’un logement perd de la chaleur par toutes ses parois extérieures. Les pertes par les parois vitrées représentent de 5 à 30 % de la facture totale de chauffage. En posant des fenêtres à isolation thermique renforcée, les dépenses énergétiques sont durablement réduites. En plus des doubles vitrages sur châssis en aluminium, les parois extérieures sont réalisé en système d’isolation thermique, cela supprime de fait tous les ponts thermiques et permet des performances énergétiques remarquables. Une isolation thermique appliquée par l’extérieur présente divers avantages, soit en termes de réalisation grâce à sa rapidité d’exécution ou en termes esthétiques car cet «habillage» du bâtiment corrige tous les défauts d’exécution des murs en maçonnerie. Cette solution permet aux bâtiments d’être durables énergétiquement, en réduisant de façon significative les consommations d’énergie. Même si les coûts de réalisation de ce type de systèmes sont supérieurs aux systèmes traditionnels, les profits se retrouvent dans le coût de réalisation grâce à la facilité et la vitesse de son exécution, car les murs extérieurs sont en simples parois avec une seule rangée en brique céramique de 20 cm, isolées par des plaques de polystyrène d’une épaisseur qui varie entre 4 et 8 cm. Par conséquent, cette solution permet une réduction importante du nombre d’ouvriers et de main d’œuvre en général. Le coût dont bénéfice cette solution est assez favorable pour être généralisé surtout qu’elle permet des économies considérables.   LE TRI SÉLECTIF DES DÉCHETS : UNE PREMIÈRE EN ALGÉRIE !   La durabilité de l’ensemble immobilier ne s’arrête pas aux seules normes d’efficacité énergétique. Le groupe est allé beaucoup plus loin en créant, en 2013, la société de gestion immobilière Giryad qui a pour missions la gestion, la sécurité, la maintenance et la protection de l’environnement. Celle-ci a même mis en place le tri sélectif des déchets. Une première dans notre pays. Le système de tri sélectif des déchets est d’ailleurs opérationnel et le produit de ce système sera vendu à des entreprises spécialisées dans le domaine du recyclage. Le Groupe Hasnaoui a même expérimenté un système innovant qui permet de réduire le volume des déchets organiques de 80 à 90 % par procédé de déshydratation et de les utiliser comme aliment de bétail. Le système de tri sélectif permet non seulement d’inscrire définitivement l’ensemble El Ryad comme quartier écoresponsable, décharge les services communaux de la gestion des déchets, mais aussi et surtout apporte sa pierre à l’édifice de l’industrie du recyclage qui reste à construire, sachant que l’Algérie perd près de 300 millions d’euros, chaque année, en ne recyclant pas ses déchets. L’expérience enregistre des succès retantissants. Au cours de sa visite en Algérie, le président de l’ONG R20, Arnold Schwarzenegger n’a pas manqué de faire un détour par le quartier El Ryad et s’enquérir de son système de tri des déchets. La visite de l’ex-gouverneur de Californie à Oran a, en ce sens, été mise à profit pour la signature d’un mémorandum d’entente et de collaboration entre R20 MED et des investisseurs et des industriels de l’Ouest du pays dans l’objectif de développer à Oran des projets dans le domaine du traitement et de la valorisation des déchets ménagers. Aussi une convention a été signée, par la même occasion, entre l’ONG R20, l’Ecole des mines de Saint Etienne (EMSE) et l’école nationale polytechnique d’Oran (ENPO) pour la mise en œuvre d’un master spécialisé en économie verte, à partir de novembre 2016, au profit des collectivités territoriales, des institutions nationales et des entreprises. Il faut rappeler, dans ce sens, que la Sarl Gyriad avait déjà noué un partenariat avec le R20 Med avec pour objectif de développer des actions communes pour la réussite de l’opération de tri sélectif des déchets ménagers dans la résidence El Ryad. Pour ce faire, un plan de formation du personnel polyvalent d’entretien de la résidence El Ryad a été élaboré avec l’appui de l’équipe R 20 MED. Deux séances d’initiation au tri sélectif des déchets ménagers ont, également, bénéficié aux agents techniques polyvalents de nettoyage et ont été organisés en juillet et en décembre 2015. Le Groupe Hasnaoui multiplie, par ailleurs, les efforts de sensibilisation en faveur du tri sélectif des déchets. C’est ainsi qu’en novembre 2015, près de 250 personnes ont pris part à la matinée «Portes ouvertes» sur le tri sélectif, organisée à Oran par la direction deGiryad.n K.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *