Equipements pétroliers : une joint-venture algéro-chinoise pour la production de têtes de puits

  Des équipements pétroliers seront enfin fabriqués en Algérie. Une joint-venture entre l’entreprise publique Poval, la société chinoise Shandong Kerui Well Control Equipement, permettra de fabriquer des têtes de puits que l’Algérie importe pour un montant annuel de 200 à 400 millions de dollars. Un protocole d’accord a été signé dans ce sens mardi à Alger entre les deux entreprises. L'usine sera réalisée durant l’exercice sur le site industriel de Poval à Berrouaghia dans la wilaya de Médéa), sur une superficie de 47 hectares. Celle-ci devrait entrer en service en 2018 pour une capacité d’un millier d’unités lors de la première année de démarrage. Elle assurera aussi un taux d’intégration de 70 % grâce à la contribution de Poval pour des produits fabriqués sous label chinois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *