Europe: les musulmans attachés au pays dans lequel ils vivent

Les trois quarts des musulmans vivant en Europe se disent "attachés" au pays dans lequel ils vivent et témoignent d'un taux élevé de confiance dans les institutions même si plus d'un tiers se sont sentis discriminés en raison de leurs origines, révèle une vaste enquête publiée jeudi. L'Agence européenne des droits fondamentaux de l'Union européenne (FRA) a enquêté en 2016 auprès de 10.527 personnes se déclarant de confession musulmane, résidant dans 15 pays de l'UE. Plus de la moitié des personnes interrogées ont la citoyenneté du pays dans lequel elles résident. Selon les résultats de cette étude, 76% des personnes interrogées déclarent se sentir "fortement attachées" au pays dans lequel elles vivent. Sur une échelle de 1 à 5, ce lien apparaît le plus élevé en Finlande, en Suède, au Royaume-Uni, en France, en Belgique et le plus faible en Italie, aux Pays-Bas, en Autriche et en Grèce. Dans deux pays -France et Pays-Bas- le lien est légèrement plus faible chez les enfants d'immigrés musulmans que chez leurs parents. Les musulmans interrogés témoignent également d'une confiance dans les institutions de leur pays de résidence (système judiciaire, police, parlement) en moyenne plus élevée que dans le reste de la population.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *