FCE : le moral des chefs d’entreprises en berne

Travers d’une économie rentière, l’activité économique recule à mesure que les cours du baril de brut régressent. La baisse des dépenses publiques et la politique d’austérité budgétaire menée par les pouvoirs publics, depuis quelques mois, ont fini par affecter les indicateurs de l’activité économique. La dernière enquête du Forum des chefs d’entreprises met en relief une forte baisse de l’indice de confiance des chefs d’entreprise, durant le mois de novembre dernier.  Cet indice a régressé de 7 points en un mois et de 18 points depuis le début de l’exercice 2016, pour s’établir à -25. Les secteurs les plus touchés par la baisse sont bien entendu, ceux qui dépendent le plus des programmes publics à savoir les services et le BTPH. Le baromètre du FCE évoque ainsi une régression de 8 points de l’indice du confiance ans ces deux secteurs, lequel s’est établi à -32 en novembre pour les services et à-22 dans le BTPH.  Les activités industrielles n’échappent pas à la règle, l’indice ayant reculé de 5 points durant la période cible avec un score de -17 dans les industries agroalimentaires et de -16 dans le reste des industries. Le FCE explique cette forte baisse des indices par de mauvais résultats en ce qui concerne  les perspectives de production tous secteurs confondus, correspondant à une liquidation des stocks qui baissent globalement de 13 points.  Mais ce qui inquiète le plus le FCE, ce sont les carnets de commandes ont accusé un recul de 11 pts et l’augmentation des prix des matières premières  et dont l’indice a connu une hausse de 63 %. Cela se répercute bien entendu sur les perspectives de l'Emploi. L’indice du FCE table sur une diminution de 5 points (-6 en octobre à -11 en novembre).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *