Financement des investissements des collectivités locales : Bedoui évoque un recours aux crédits bancaires

Les collectivités locales pourraient s’orienter à l’avenir vers le crédit bancaire pour financer leurs investissements. Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, M. Noureddine Bedoui a indiqué, ce lundi sur les ondes de la radio nationale, que son département travaille, dans le cadre de la réforme du Code des communes et du Code de wilaya sur des dispositions qui pourraient permettre aux collectivités locales de recourir aux banques et organes de crédits pour financer leurs investissements. Le ministre a expliqué que cette possibilité serait ouverte à l’avenir aux communes qui souhaitent financer un investissement à teneur économique  et qui serait susceptible d’induire, une fois réalisé, des revenus à la collectivité locale, lui permettant ainsi de rembourser le prêt. Bedoui a, aussi précisé que son département travaille sur un mécanisme de prêts sans intérêts concédés par le Fonds de solidarité des collectivités locales pour le financement de ces investissements. Pour le ministre ce sont des mécanismes qui entrent en droite ligne dans la diversification des ressources des collectivités locales, lesquelles, dit-il, devront désormais se défaire des attitudes passées et de la tendance à attendre les dotations du Trésor public et du Fonds de solidarité des collectivités locales. Pour le ministre, il faut se défaire de la rente et adopter une approche économique de la gestion des collectivités locales, ce qui induit, aussi, l’exploitation des milliers de biens communaux laissés en jachère.   Klilya Beldif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *