France: trois morts et deux blessés dans les attaques à Carcassonne et Trèbes  

Au moins trois personnes sont mortes et deux autres ont été blessées vendredi au cours de trois attaques perpétrées par un homme se réclamant du groupe terroriste autoproclamé "Etat islamique" (EI/Daech), rapporte la presse locale citant des sources proches de l'enquête. "Le suspect a d'abord volé une voiture à Carcassonne, tuant un passager et blessant le conducteur, avant de toucher à l'épaule un CRS (compagnies républicaines de sécurité ), un corps spécialisé de la police nationale en France, à proximité de la caserne située non loin de là. Ensuite, il a tué deux autres personnes au cours de la prise d'otages dans le supermarché de Trèbes", ont précisé les mêmes sources.
Vers 14H30 (13H30 GMT), le suspect était toujours retranché dans le supermarché avec un gendarme pour unique otage, ont ajouté ces sources. Un précédent bilan faisait état de deux morts . Le preneur d'otages du supermarché se revendique de Daech, ont annoncé les autorités judiciaires françaises. Selon une source proche de l'enquête, citée par l'AFP, "un Marocain d'une trentaine d'années, suivi pour radicalisation, est soupçonné d'être le preneur d'otages". Le président français Emmanuel Macron a affirmé depuis Bruxelles, juste avant le dénouement de la prise d'otage à Trèbes (Aude), que "tout porte à croire qu'il s'agit d'une attaque terroriste" et qu'il serait à Paris dans les prochaines heures. "Je serai dans quelques heures à Paris pour suivre et coordonner l'ensemble des mesures à prendre", a déclaré M. Macron au début d'une conférence de presse commune avec la chancelière allemande Angela Merkel à l'issue d'un sommet européen. Le chef de l'Etat français a assuré de son "soutien tous ceux qui ont eu à affronter et qui affrontent encore cette situation". APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *