Hausse des prix à la production industrielle publique

Les prix à la production du secteur industriel public (hors hydrocarbures) ont connu une hausse de 0,7% au dernier trimestre 2017 par rapport au 3ème trimestre de la même année, a appris l’APS auprès de l’Office national des statistiques (ONS). Cette hausse a été essentiellement tirée par les secteurs, respectivement, des Industries des bois, liège et papier, des Industries sidérurgiques, métalliques, mécaniques, électriques et électroniques (ISMMEE), des Mines et carrières, des Matériaux de construction, et des Industries Agro-alimentaires. Par secteur, la plus forte augmentation des prix à la production a été enregistrée dans les Industries des bois, liège et papier (+3,2%), soit une tendance proche de celle enregistrée au trimestre écoulé (+3,5%). La tendance haussière des prix dans cette filière a été entraînée essentiellement par la menuiserie générale des biens intermédiaires en bois (+4,1%) et la fabrication et transformation de papier (+2,9%), explique l'ONS. La hausse des prix à la production a également concerné les Industries sidérurgiques, métalliques, mécaniques, électriques et électroniques (ISMMEE) au 4ème trimestre 2017 (+2,1%). Ce résultat est engendré par l’augmentation des prix de quelques activités dont notamment la sidérurgie, transformation de fonte et acier (+3,3%) et la fabrication de biens intermédiaires métalliques, mécaniques et électriques (+3,8%). S’agissant des Mines et carrières, leurs prix à la production ont enregistré une hausse de 0,4%, induite essentiellement par le relèvement des prix de l’extraction du sel (+2,7%) et celle du minerai de fer (+1,7%). La montée des coûts de fabrication a aussi concerné les Matériaux de construction (+0,2%) en raison de l’augmentation des prix à la production des matériaux de construction et produits rouges (+0,7%) et des produits en ciment et matériaux de construction divers (+0,6%). Quoique modéré, un relèvement des prix a caractérisé les Industries Agro-alimentaires (+0,1%) par rapport au trimestre précédent. Cette tendance, selon l’ONS, est due, particulièrement, à la hausse des prix à la production de l’industrie du lait (+0,7%). Le reste des activités s'est caractérisé soit par des évolutions modérées, soit par des stagnations. Globalement et comparativement au quatrième trimestre 2016, la croissance des prix à la production du secteur public industriel a grimpé de 2,5% au dernier trimestre de 2017. Quant à l’évolution moyenne annuelle des prix à la production industrielle publique hors hydrocarbures sur toute l'année 2017, elle a augmenté de 1,9% par rapport à 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *