Inclusion financière : les banques privées absentes

Abderrahmane Benkhelfa, le president du symposium sur la place financière, n’est pas content. Et pour cause Algérie Poste et les banques privées ont brillé par leur absence à cet événement, organisé mardi et mercredi au palais des expositions de la Safex en présence du ministre des Finances, Abderrahmane raouyia, le gouverneur de la banque d’Algérie, Mohamed Loukal et du president de l’ABEF, Boualem Djebbar. L’ancien ministre des finances ne s’est pas retenu de montrer son « dépit » par rapport à l’attitude de ces banques. Il estime que ces dernières sont des acteurs du marché et doivent contribuer à l’amélioration de l’inclusion financière et au développement de la place bancaire ». Ainsi ni l’operateur public, Algérie poste, ni BNP Paribas, ni Société Générale, encore moins HSBC ou NATIXIS n’ont estimé nécessaire de prendre part à ce débat sur l’inclusion financière et la modernisation bancaire, objet du symposium.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *