Interruption des services internet au début de chaque épreuve du bac 

La ministre de la Poste, des Télécommunications, Technologies et du Numérique, Houda-Imane Faraoun, a affirmé mercredi à Mila que "l’internet sera coupé pendant une heure au début de chaque épreuve du baccalauréat pour éviter tout ce qui peut entacher cet examen scolaire". L’opération a été définie conjointement par l’entreprise Algérie Télécom et le ministère de l’Éducation nationale en fonction d’un calendrier de coupure, a indiqué la ministre qui fait état d’une certaine perturbation probable des réseaux sociaux durant la période du baccalauréat "pour instaurer un climat favorable aux candidats au baccalauréat". Elle a également estimé que "les fuites sur les réseaux sociaux sont infimes, mais l’écho qu’elles reçoivent prend des dimensions énormes". Mme Faraoun a indiqué que la nouvelle loi qui paraîtra "au plus tard la semaine prochaine" sur le Journal Officiel autorisera le financement à la place de l’autorité de régulation, empêchée de le faire par des entraves bureaucratiques, des zones d’ombre non-couvertes par le réseau de télécommunication.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *