La pétrochimie sera le secteur de développement le plus important pour Sonatrach

La pétrochimie "sera le secteur de développement le plus important pour Sonatrach" à l'avenir, a affirmé le P-dg de cette compagnie nationale des hydrocarbures, Abdelmoumen Ould Kaddour, dans une interview diffusée sur la Global Platform du cabinet de recherche économique et de conseil Oxford Business Group (OBG). Dans cet entretien, M. Ould Kaddour livre sa vision pour l'avenir de Sonatrach et du secteur énergétique du pays dans le cadre de la mise en place de la stratégie de cette compagnie à l'horizon 2030 (SH2030) dévoilée récemment aux médias. Outre la pétrochimie, a-t-il ajouté, Sonatrach oeuvre aujourd’hui à développer les énergies nouvelles et renouvelables tout en continuant à exploiter les énergies conventionnelles. ''Les choses bougent positivement. Nous avons toujours besoin d'énergies fossiles. Nous développons de plus en plus les ressources renouvelables, mais nous allons utiliser le gaz et le pétrole pendant encore une longue période. L'énergie fossile est vouée à un bel avenir en Algérie", a-t-il avancé. Pour le gaz, Sonatrach veut en augmenter la production et lui donner une valeur ajoutée, a souligné M. Ould Kaddour: "l'Algérie n'a pas de contraintes et aucune limite quant au nombres de mètres cubes de gaz qu'elle peut vendre, contrairement au pétrole (suite à l'accord Opep-non Opep pour redresser les cours du brut). Par ailleurs, le développement des énergies renouvelables, notamment solaire, se veut l’autre pilier de la nouvelle stratégie de Sonatrach. Le oeuvre ainsi à utiliser l'énergie solaire dans tous les champs de pétrole et de gaz. "Chaque installation consomme jusqu'à 20% de sa production. L'utilisation de l'énergie solaire pour répondre aux besoins de chaque installation est absolument nécessaire", a insisté M. Ould Kaddour qui a affirmé que d'ici 2030, "tous les champs pétroliers et gaziers utiliseront l'énergie solaire pour faire fonctionner leurs installations". Il a, à ce titre, mis en exergue le rôle des partenaires étrangers dans la réalisation de ces objectifs: "les partenaires sont importants pour le développement du pays pour de nombreuses raisons". Evoquant, par ailleurs, le projet d'amendement de la loi sur les hydrocarbures, le même responsable a soutenu que "nous allons de l'avant, nous modifions notre loi sur les hydrocarbures, nous devons mener le changement afin de devenir encore plus efficaces". Selon le directeur de communication d'OBG et directeur général de Global Platform, Marc-André de Blois, dans cette interview, le P-dg de Sonatrach "résume bien le potentiel du secteur énergétique algérien et les perspectives de développement et de diversification à moyen et long terme". "Le virage stratégique entrepris par la direction de Sonatrach à travers sa vision SH2030 doit ainsi pleinement faire entrer l’entreprise dans une nouvelle dynamique adaptée aux mutations du secteur énergétique mondial", selon M. de Blois.

Une pensée sur “La pétrochimie sera le secteur de développement le plus important pour Sonatrach

  • 21 juin 2018 à 17 h 02 min
    Permalink

    Et les employés de sonatrach dans tout ça ? Qu’est-ce qui va changer pour Eux?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *