Lait infantile contaminé à la salmonelle : destruction des lots concernés

  L'opération de destruction de tous les produits infantiles fabriqués par le Groupe français "Lactalis", importés et commercialisés par la société Celia Algérie, retirés des marchés après soupçon de contamination par la bactérie Salmonelle, est prise en charge par trois entités sur tout le territoire national, a indiqué dimanche la société dans un communiqué. "Bien que tous les produits retirés aient été déclarés conformes par des laboratoires étatiques et indépendants (le laboratoire vétérinaire régional de Tlemcen et l'institut Pasteur d'Alger), Celia Algérie a entamé le 10 mai 2018 l'opération de destruction de ces produits, en collaboration avec les autorités locales, a souligné la même source. A cet effet, "l'opération de destruction est prise en charge par trois entités sur tout le territoire national, en accord avec les autorités, à savoir : le centre d'enfouissement technique d'El Ançor (Oran), la société des ciments d'Ain el Kebira (Scaek, filiale du Groupe public Gica), ainsi qu'un troisième à Blida", ajoute la société, précisant que "l'opération s'étalera sur plusieurs semaines". En décembre 2017, Celia Algérie avait décidé de "ne prendre aucun risque et de rappeler, à titre préventif, tous ses produits infantiles pour les détruire", a rappelé le communiqué.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *