Le baril de pétrole algérien gagne 26 % en une année

  Les cours moyens du Sahara Blend, baril de pétrole algérien de référence ont inscrit une légère hausse au mois de mars dernier. Selon le rapport mensuel de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole, le cours moyen mensuel du Sahara Blend est passé de 66,01 dollars en février à 66,69 dollars au mois de mars dernier. Les cours moyens inscrivent ainsi une hausse de 0,68 dollars, soit une variation positive de 1% en un mois. En glissement annuel, l’évolution des cours est plus nette. Le prix moyen annuel est passé de 53,67 dollars en mars 2017 à 67,60 dollars une année plus tard, ce qui représente une hausse de près de 26 % enregistrée en quelques mois. Le baril de brut algérien profite ainsi de la tendance à la hausse des cours sur les marchés pétroliers internationaux impactés par les prévisions robustes de croissance de la demande de pétrole, le resserrement des stocks de brut américains et les tensions géopolitiques, selon le rapport de l’Opep. Depuis le début de l’année, explique l’organisation basée à Vienne, le cours du baril de brent de mer du Nord a progressé de 12,66 dollars pour s’établir à une moyenne de 67,23 dollars. Pour sa part, le panier de référence Opep a augmenté de 0,4 % au mois de mars, poussé par des pressions sur la demande, des tensions géopolitiques et un dollar plus faible. Comparé à l’année précédente, le prix du panier Opep a progressé de 24,6%, soit 12,80 dollars, pour s’établir au prix moyen annuel de 64,75 dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *