Le canadien Colin Stewart nommé nouveau chef de la Minurso

L’ancien diplomate canadien, Colin Stewart, a été nommé représentant spécial du SG de l’ONU pour le Sahara Occidental et chef de la Minurso, a annoncé vendredi l’ONU dans un communiqué. Colin Stewart succède à une autre canadienne, Kim Bolduc, dont le mandat s’est achevé le 22 novembre dernier. "M. Stewart apporte à ce poste des capacités avérées en gestion et leadership, avec plus de 25 ans d’expérience dans la paix, la sécurité et les affaires internationales ", souligne le secrétariat général de l'ONU dans le communiqué. Colin Stewart, 56 ans, a occupé plusieurs postes au sein de l’organisation onusienne. Plus récemment, il a été directeur adjoint et chef de cabinet du Bureau des Nations Unies auprès de l’Union africaine à Addis-Abeba.   Lire aussi: La question sahraouie à l'ONU et le rôle de la Minurso passés en revue par Brahim Ghali et la chef de la mission onusienne Il a également travaillé au sein de plusieurs missions de l’ONU sur le terrain, notamment en qualité de chef de cabinet par intérim et chef des affaires politiques à la Mission intégrée des Nations Unies au Timor-Leste  (Minut), de 2007 à 2009. Au préalable, de 1999 à 2004, il a servi successivement à la Mission des Nations Unies au Timor Oriental (Minuto), à l’Administration transitoire des Nations Unies au Timor Oriental (Atnuto) et à la Mission d’appui des Nations Unies au Timor oriental (Manuto). De 2004 à 2006, il a représenté le centre Carter en Cisjordanie occupé, à Ghaza et en République démocratique du Congo (RDC). Ancien porte-parole du ministère des Affaires étrangère canadien, Colin Stewart cumule également une expérience en tant que consultant indépendant dans le domaine des élections et du développement démocratique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *