Le contrôle technique automobile sera plus cher

Les prestations de contrôle technique des véhicules automobiles coûteront désormais plus cher. Le décret exécutif publié 17-137 du 11 avril 2017 et publié sur l’avant-dernière livraison du Journal officiel  précise ainsi que  le contrôle technique pour les véhicules n’excédant pas 3.500 kg de poids total en charge et affectés au transport de personnes de neuf places au maximum,  coûtera 835 DA contre 800 DA auparavant pour  ce qui est la visite  technique et 334 DA  contre 320 DA  pour ce qui est de la contre-visite. En ce qui concerne les véhicules de transport de marchandises n’excédant pas 3.500 kg de poids total en charge,  la prestation se fera au tarif de 1.253 DA  contre 1.200 DA pour ce qui est de  la visite technique et à 501 DA contre 480 DA pour ce qui de la contre-visite. La hausse des prix touchera aussi les prestations qui concernent les véhicules de transport en commun de personnes de dix places et plus. La visite technique coûtera 1.671 DA contre 1.600 DA auparavant, tandis que la contre-visite coûtera 668 DA  contre 640 DA. Enfin et s’agissant des véhicules de transport de marchandises de plus de 3.500 kg de poids total en charge, le tarif a été fixé à 2.506 DA contre 2.400 DA pour la visite technique et à 1.000 DA contre 960 DA pour la contre-visite. Ces tarifs ne comprennent pas la taxe parafiscale instituée par la loi de finances de 1999, qui est retenue par les agences de contrôle technique de véhicules automobiles et reversée au profit de l’Etablissement national du contrôle technique automobile (ENACTA), et encore moins le droit de timbre versée au Trésor public, ni la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA),  ni droit de timbre de quittance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *