Le moudjahid et ancien colonel et membre du Conseil de la Révolution, Mohamed-Salah Yahiaoui, n’est plus

Le moudjahid et ancien colonel, Mohamed Salah Yahiaoui, est décédé dans la nuit de jeudi à vendredi à l’hôpital militaire de Ain Naadja, à Alger, à l’âge de 81 ans des suites d’une longue maladie. Il se trouvait, il y a quelques jours, en soins dans un hôpital à Amman, la capitale de la Jordanie. Ses médecins avaient alors recommandé à sa famille de le rapatrier, n'ayant plus d'espoir de le guérir. Né en 1937 à Ain El Khadhra, dans la wilaya de M'sila, Mohamed Salah Yahiaoui était l'un des premiers officiers de l'Armée de libération nationale (ALN), membre au Conseil de la Révolution et du Comité central du Front de libération nationale (FLN). Il était instituteur avant de rejoindre le maquis en 1956, où il devient membre de l’état-major général dirigé par le colonel Houari Boumediène. Membre du Conseil de la Révolution (1965-1977) lors du coup d’Etat du 19 Juin 1965, qui avait renversé le président Ahmed Benbella, il est placé à la tête de l’Ecole de Cherchell de 1968 à 1977. En novembre 1977, il est chargé par le président Boumediene de reprendre en main le Parti (1977-1979). A la mort de ce dernier, il est un candidat potentiel à la succession, avant d’être écarté par l’armée au profit du colonel Chadli Bendjedid. Mohamed Salah Yahiaoui était depuis quelques jours en soins. Son enterrement aura lieu ce vendredi au cimetière de Sidi Yahia à Alger après la prière du vendredi. «

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *