Loi sur la Santé : Le FFS rejette le projet

Le Front des forces socialistes s’insurge contre le projet de loi sur la Santé adopté par l’APN et qui vient d’être soumis au Sénat. Le projet de loi serait, selon les sénateurs du FFS, « une trahison au principe de l’État social » et demandent son retrait car « non patriote et non social et concrétise la régression des acquis sociaux des algériens ». Ces parlementaires déplorent les objectifs de ce projet de loi « aux relents dangereux visant le système national de la Santé publique et qui portent atteinte à un droit Constitutionnel protégé par l’article 66 de la Constitution algérienne. Les sénateurs du parti de Hocine Ait Ahmed estiment que ce projet concrétise le renoncement de l’État dans la prise en charge de la Santé publique et le financement du secteur de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *