Mauritanie : 49,5 % d’électeurs ont voté au 2e tour des législatives et des locales

Les Mauritaniens étaient dimanche dans l'attente de la proclamation des résultats du second tour des élections parlementaires, régionales et municipales qui se sont déroulées la veille, tandis que le taux de participation enregistré lors de ce scrutin a atteint les 49,5 %, selon la Commission électorale nationale et indépendante (CENI). Selon les résultats partiels publiés dimanche par l'Agence mauritanienne d'information (AMI), le parti l’Union pour la république (UPR) a remporté la majorité des communes et des Conseils régionaux qui étaient en ballotage, alors que le taux de participation est estimé par la CENI 49,5 % en baisse par rapport au 1er tour de ces élections ayant enregistré un taux de 73,4 %. Les résultats provisoires concernant les municipales confirment la dominance de l'UPR qui a remporté la plupart des voix exprimées, selon l'agence mauritanienne. A Nouakchott, notamment dans la commune de Moughataa, le parti du président Mohamed Ould Abdelaziz a obtenu 4508 voix sur 12 009 inscrits, alors que le taux de participation dans cette municipalité est estimé à 39,70%. Les bureaux de vote en Mauritanie ont connu une affluence timide samedi pour le second tour des élections législatives et locales, en raison notamment des intempéries enregistrées à Nouakchott, la capitale. Le second tour devait permettre l'élection de 22 députés, dont quatre autres parlementaires pour les Mauritaniens de l'extérieur, 9 Conseils régionaux et 111 communes, selon la CENI. Le parti du président Mohamed Ould Abdel Aziz, l’UPR, avait remporté au premier tour, le 1er septembre, 67 des 131 sièges de députés déjà pourvus sur 157 à l’Assemblée nationale, quatre Conseils régionaux sur 13 et une centaine de communes sur 219. Le parti Tawassoul, mouvance islamique, est arrivé en deuxième position avec 14 députés, tandis que le Rassemblement des forces démocratiques (RFD) et l'Union des forces du progrès (UFD) ont chacun obtenu trois députés. En ballottage favorable dans les 22 sièges, l’UPR devrait obtenir les 12 qui lui manquent pour s’assurer une majorité absolue à l’Assemblée. A Nouakchott pour les neuf communes et le Conseil régional de la capitale, le parti au pouvoir était confronté au parti Tawassoul, présent au second tour dans sept communes. M. Ould Abdel Aziz, qui a voté à Nouakchott, s’était félicité des résultats du premier tour, estimant que "les Mauritaniens ont voté pour la stabilité, le développement et le progrès". Le chef de l’Etat mauritanien avait, en outre, estimé que le second tour "ira dans le même sens" pour son parti

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *