Nucléaire iranien: Médiation européenne pour défendre l’accord à Washington

  La cheffe de la diplomatie de l'Union européenne, Federica Mogherini, a annoncé lundi qu'elle se rendrait à Washington "début novembre" pour plaider en faveur du maintien de l'accord nucléaire avec l'Iran après sa remise en cause par Donald Trump. Cet accord est "crucial pour la sécurité de la région", a fait valoir Mme Mogherini en s'exprimant au nom des 28 pays de l'UE à l'occasion d'une réunion de leurs chefs de la diplomatie à Luxembourg. Selon AFP, dans le contexte des graves tensions nucléaires avec le régime de Kim Jong-Un, "il risque d'être plus difficile d'ouvrir un dialogue ou une médiation avec la Corée du Nord" si l'accord nucléaire iranien est "menacé ou démantelé", a-t-elle averti.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *