Pétrole : l’Algérie double ses exportations vers l’Espagne

L’Espagne a légèrement augmenté ses importations de pétrole. Une hausse qui profité notamment  trois grands exportateurs de pétrole, parmi lesquels figure l’Algérie. Selon plusieurs médias espagnols,  ces importations ont augmenté de 1,1 % entre janvier 2016 et avril 2017 pour atteindre plus de 21 millions de tonnes. Une hausse qui a notamment profité aux exportations algériennes de pétrole vers ce pays de la péninsule ibérique et qui ont augmenté de 220 % entre janvier et avril 2017, pour atteindre 96.000 tonnes. Plus globalement, l’Espagne a augmenté de 4,4 % ses importations de pétrole Opep, et de 5,9 % ses importations de pétrole non Opep. L’Arabie saoudite a augmenté de 63 % ses ventes de pétrole vers l’Espagne, tandis que l’Irak les a augmentées de 243 %. A contrario, les exportations de pétrole de l’Angola et de l’Iran ont fortement reculé avec des baisses de 76% et 34,9 % respectivement. Il faut cependant noter que malgré cette forte hausse des exportations de pétrole vers l’Espagne, l’Algérie figure en bas du classement des 18 fournisseurs de ce pays, loin derrière le Mexique qui s’arroge 16,9 % des parts de marché avec plus d’un millions de tonnes de pétrole exportées, le Nigeria avec une part de marché de  de 13,5 %, l’Arabie saoudite avec 9,8  % et 682.000 tonnes de brut exportées, ou l’Irak avec une part de marché de 7,3 % et 495.000 tonnes de pétrole livrées.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *