Produits alimentaires : hausse des prix à l’importation

Les prix moyens à l’importation des produits alimentaires importés par l’Algérie ont, dans l’ensemble, connu une hausse durant le premier trimestre 2017 par rapport à la même période de 2016, a appris mardi l’APS auprès du ministère du Commerce.     Concernant les prix moyens à l’importation des matières premières destinées à l’industrie agro-alimentaire, ils ont été marqués globalement par une tendance haussière variant entre 0,63% et 477%. Ainsi, le prix moyen à l'importation des poudres de lait a augmenté à 2.892 dollars/tonne (+17,13% par rapport au même trimestre 2016) et celui du sucre roux à 494 usd/t (+45,3%), et les matières grasses de lait à 4.604 dollars /t (+24,8%). Quant aux différentes huiles brutes (de soja, palme, coco, sésame...), leurs prix à l'importation ont augmenté entre 7,3% et 477%, sauf l'huile brute de tournesol qui a baissé de 2,03%. Par contre, les prix à l'importation des céréales ont reculé à 342 dollars/t pour le blé dur (-0,87%) et à 202 dollars/t pour le blé tendre  (-0,5%), mais le prix du maïs a grimpé à 203 usd/t (+13,41%). Pour ce qui concerne les produits d'épicerie, la quasi-totalité de leurs prix à l’importation a connu des hausses à l’exception du café torréfié qui a baissé de 18,4% (14.808 usd/t), le simple concentre de tomate qui a reculé de 15,42% (988 usd/t) et les pâtes alimentaires de 7,4% (1.529 usd/t). En revanche, le prix du café non torréfié a été de 2.544 usd/t  (+21,03%), du sucre blanc à 856 usd/t (+71%), du lait infantile à 7.224 usd/t (+6,5%) et du thé à 2.383 usd/t (+11%), du riz à 579 usd/t (+12%).  Pour les légumes secs, des augmentations ont touché les haricots secs dont les prix à l'importation ont atteint 1.331 usd/t (+45,62 %), les pois cassés à 673 usd/t (+22%), les pois chiches à 1.492 usd/t (+31%) et les lentilles à 1.121 usd/t (+6,7%). Quant à l'ail, il a été importé à 2.653 usd/t, soit une hausse de près de 60%.  Concernant les viandes et poissons, les prix à l’importation ont été de 3.678 usd/t pour les viandes bovines réfrigérées (+6%), de 3.356 usd/t pour les viandes bovines congelées (+9,85%), de 1.354 usd/t pour les poissons congelés (+2,6%), alors que le prix des viandes ovineÓ congelées a baissé à 3.429 usd/t (-8,41%) .  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *