Seddik Chiheb fait le procès de Boukrouh

  Seddik Chiheb, le porte parole du RND a assimilé, lors de l’émission « Kahwa w jornane » diffusée, ce mercredi, par Ennahar tv, Noureddine Boukrouh de « (…) cette frange d’opposants politiques, entre guillemets, qui se caractérise par une sorte d’opportunisme (…) » M. Chihab, encouragé par le journaliste, traite le fondateur du PRA d’« opposants qui ont dépassé la cinquantaine après avoir occupés des fonctions de responsabilité, profités de la rente, obtenus des postes et fructifiés leurs acquis (…) et qui, après leur départ à la retraite tentent de combler leur vide ! » Le porte-parole du RND s’étonne que « les institutions en charge de préserver les symboles de l’Etat ne réagissent pas ?» Seddik Chiheb qui semble outré considère que « cette personne a dépassé les limites de l’élégance et a outrepassé certains principes moraux en s’attaquant au président de la République. Il doit être remis à sa place », déclare t-il en réponse aux interrogations de son hôte.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *