Sellal inaugure une usine de traitement de gaz à In Salah

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal,  en visite de travail et d’inspection jeudi dans la wilaya de Tamanrasset, a  inauguré une usine de traitement de gaz dans la zone de Hassi-Moumène (43  km d’In-Salah). Selon APS, cette installation, fruit d’un partenariat entre l’entreprise Sonatrach et ISG-Petrofac, offre une capacité de production de 14 millions  m3. Sur site, le Premier ministre a mis l’accent sur la nécessité d’accroitre  la production de gaz et de se défaire de la conception "classique" de  l’industrie gazière, portant sur le pompage-exportation, pour s’orienter  vers une nouvelle vision de l’industrie pétrochimique. Lors d’une rencontre avec des travailleurs et cadres de l’usine, en  majorité originaires des wilayas du sud du pays, le Premier ministre a  affirmé qu’il s’agissait là "de la politique de l’Etat, qui s’appuie sur  l’emploi des enfants de la région et du Sud", invitant, par la même, les  responsables de cette installation énergétique à satisfaire leurs besoins  par le recrutement de la main d’œuvre et de diplômés universitaires du Sud,  et de recourir au recrutement à partir d’autres wilayas du pays en cas de  nécessité.
Hasnaoui lance son usine de marbre et de granit
Par la suite, le premier ministre a procédé, dans la région de Tit Tit (Tamanrasset), à la pose de la première pierre du complexe Granitam de production de matériaux de construction (granit et marbre). Occupant une superficie de 20 hectares, ce projet, d’un montant d’investissement de 2,19 milliards DA, offrira, une fois opérationnelle au premier trimestre 2018, une capacité de production de 16.000 m2 par jour, selon la fiche technique du projet. Cette entité industrielle privée, dénommée SPA GRANITTAM et relevant du groupe Hasnaoui, produira divers matériaux destinés à la construction, dont les  tranches marbre et granit, les carreaux marbre et granit, le pavé anti  dérapage, ainsi que les marches et contre marches, est-il précisé. Enfin, M. Sellal a visité un périmètre agricole à Feguaret-Ezzoua, situé à quelque 35 km de la wilaya déléguée d’In-Salah. Créé au titre de la mise en valeur agricole, ce périmètre s’étend sur une superficie de 1.600 hectares et développe plusieurs activités agricoles, dont les cultures maraichères et la céréaliculture. Sur site, M. Sellal a affirmé que l’Etat poursuivait son soutien aux agriculteurs, en leur assurant les moyens nécessaires, y compris l’électrification.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *