Skikda : Belaid appelle à un dialogue national sur tout programme portant sur l’éducation et l’enseignement supérieur 

Le président du Front El Moustakbel, Abdelaziz Belaid a appelé, lundi soir dans la commune d’El Harrouch (30 km au Sud de Skikda) à la "nécessité" d’ouvrir un dialogue national autour de tout programme concernant les secteurs de l’éducation et de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Lors d’un meeting animé à la salle omnisports de cette même commune, dans le cadre de la campagne électorale en prévision des élections du 23 novembre, M. Belaid a expliqué que "compte tenu de l’importance de ces deux secteurs en particulier, l’élaboration de tout programme nécessite un débat et un dialogue national élargi", regroupant tous les acteurs, d’autant que cela "concerne l’avenir des générations montantes". Le responsable du Front El Moustakbel a évoqué, également, le programme économique de son parti, qui se concentre sur deux secteurs principaux à savoir le tourisme et l'agriculture, lesquels, selon lui, peuvent  promouvoir le développement économique et social du pays.
  1. Belaid a estimé que les candidats de sa formation politique jouissaient de "crédibilité et sont  connus pour leurs qualités morales et qualifications culturelles et éducatives", ajoutant, dans ce contexte que son parti a veillé à présenter au rendez-vous électoral, "des candidats compétents" en mesure, en cas de victoire, "de gérer les affaires des collectivités locales et de répondre aux aspirations du peuple".
Le président du Front El Moustakbel a rappelé que les critiques de certaines pratiques ne constituaient pas "une hostilité à l’égard d’une partie ou d’une personne" mais, a-t-il soutenu, "une manière de mettre en face les problèmes que vit le pays et de trouver des solutions adéquates". APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *