Soutien de l’Association des producteurs de pétrole africains au processus de stabilisation des marchés pétroliers

    Les travaux de la 34ème session ordinaire du conseil des ministres de l'Association des Producteurs de Pétrole Africains (APPA) auxquels a pris part le ministre de l'Energie, M. Noureddine Boutarfa, ont pris fin vendredi soir à Abidjan (Côte-d’Ivoire), a indiqué le ministère de l'Energie.   Hormis les dossiers liés à la conduite générale des organes et de la décision d'accélérer l'agenda de la réforme de l'Association, le conseil des ministres de l'APPA a examiné le développement des marchés pétroliers et a apporté son soutien au processus de stabilisation des marchés du pétrole initié par l'accord d'Alger le 28 septembre 2016, confirmé par l'accord de Vienne le 30 novembre 2016 et concrétisé par la signature de la déclaration de coopération Opep et non Opep le 10 décembre 2016.   Les ministres de l'APPA ont préconisé, par ailleurs, d'accélérer la diversification des économies des pays d'Afrique et de s'inscrire dans la dynamique de transition énergétique.   Ils ont aussi appelé à la promotion du génie local, à la bonne gouvernance et à la création d'un marché africain de pétrole brut et de produits pétroliers.   Les ministres ont également adopté le changement de la dénomination de l'Association des Producteurs de Pétrole Africains (APPA) en Organisation des producteurs de Pétrole Africains (APPO).   Créée en 1987, l’APPA regroupe 18 pays africains producteurs de pétrole (Algérie, Angola, Bénin, Cameroun, Congo, RD Congo, Côte d’Ivoire, Egypte, Gabon, Ghana, Guinée Equatoriale, Libye, Mauritanie, Niger, Nigeria, Afrique du Sud,  Soudan et Tchad).   Cette organisation intergouvernementale, basée à Brazzaville, vise à promouvoir les initiatives communes en matière de politique et de stratégie de gestion dans tous les domaines de l'industrie pétrolière en vue permettre aux pays membres de tirer profit des activités d'exploitation de pétrole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *