Surcharge des classes: un problème à régler en urgence

  La ministre de l'Education nationale, Nouria Benghabrit, a insisté mercredi à Alger sur la nécessité de régler "en urgence" le problème de la surcharge des classes au niveau des établissements éducatifs, selon un communiqué du ministère. Lors d'une visite inopinée à l'école primaire du martyr Mahmoud Turki dans la commune de Cheraga (Alger ouest), la ministre a souligné la nécessité de régler "en urgence" le problème de la surcharge des classes, notamment après avoir constaté l'existence dans cet établissement de deux (2) classes de 43 élèves, a précisé la même source. Selon APS,  Mme Benghabrit a également mis l'accent sur "l'impératif d'améliorer la performance pédagogique et de l'adapter au niveau des élèves et de leur nombre en classe" . La ministre a en outre insisté sur l'importance d'assurer la disponibilité des livres scolaires dans tous les établissements éducatifs à l'échelle nationale une fois la période d'évaluation diagnostique achevée. Lors de sa visite, la ministre a constaté que "tous les élèves disposaient de leurs livres scolaires dans toutes les matières".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *