Télés privées: un appel à candidatures prochainement lancé

Les chaînes de télévisions privées se conformeront-elles, enfin, aux dispositions de la loi sur l’audiovisuel ? Le ministre de la Communication entend mettre la dernière à l’édifice réglementaire devant régir le secteur, dans les tous prochains jours.  M. Hamid Grine a annoncé aujourd’hui à partir d’Oran que « son département notifiera dans les jours à venir un arrêté à l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV) pour un appel à candidature auquel ces chaînes pourront postuler ». Il faut rappeler dans ce sens, que trois décrets exécutifs relatifs à l’octroi de l’autorisation de création d’un service de communication audiovisuel thématique ou sonore avaient été publiés au mois d’août dernier. Au-delà des détails relatifs au versement de la contrepartie financière à l’autorité de régulation, les textes ont permis de mettre en place les règles imposables aux services de communication audiovisuelles et sonores, le cahier des charges relatif à ces services, mais aussi et surtout les critère d’éligibilités ainsi que la procédure d’appel à candidature. Les textes en question avaient même imposé un délai de deux mois au bout duquel, l’anarchie qui règne dans le secteur de l’audiovisuel devait prendre fin. Bien que le calendrier ait pris un peu de retard, le processus est relancé. Il n’en demeure pas moins que l’évolution de la situation dans le champ audiovisuel algérien pose de nombreuses interrogations quant à l’avenir de la majorité des chaînes qui ont envahi le paysage audiovisuel algérien au cours des dernières années. Le fait est que pour se conformer à la loi ces chaînes devront émettre via le réseau de Télédiffusion d’Algérie (TDA). Or, les capacités de celui-ci sont très limitées.
  1. Grine a, récemment affirmé que seule une dizaine de chaînes, pourraient obtenir l’agrément de l’Arav sur les 53 existantes.
Selon l’APS, le ministre a rappelé, aujourd’hui à Oran, que seules cinq chaînes disposent de bureaux accrédités, actuellement  alors que les autres sont des chaines « off short », de droit étranger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *