Une campagne nationale contre la spéculation sur le prix de la semoule subventionnée

L'Association de protection et orientation du consommateur et son environnement (APOCE) lancera début février une campagne nationale contre la spéculation sur le prix de la semoule subventionnée, a affirmé dimanche à Alger le président de l'organisation Mustapha Zebdi. L'APOCE compte dénoncer les spéculateurs sur le prix de la semoule subventionnée auprès des directions du commerce territorialement compétentes et les poursuivre en justice, avant d'orienter leur action vers les autres produits subventionnés comme le sucre, le gaz et autres, a précisé M. Zebdi lors une conférence de presse.  De nombreux opérateurs économiques affichent des prix contraires à ceux plafonnés concernant les produits subventionnés, justifiant leur démarche par la concurrence du marché parallèle, l'augmentation des taxes de la nouvelle loi de finances et du prix de transport dans les zones éloignées. Au terme du décret exécutif 07-402 du 25 décembre 2007 fixant les prix à la production et aux différentes stades de la distribution des semoules de blé dur, le prix de la semoule est fixé à 900 DA le sac de 25kg pour la semoule ordinaire et à 1000 DA le sac de 25 kg pour la semoule super. Un numéro vert (3311) est mis en place pour recueillir les plaintes des consommateurs par l'Association qui transmettra aux parties concernées les cas de spéculation. avec APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *