Usine d’insuline Saidal-Novo Nordisk : lancement des travaux à Blida

  Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mokhtar Hasbellaoui, a procédé mardi à la pose de la première pierre d’un complexe de production d'insuline (sous forme de solution injectable en stylo pré-rempli), à Boufarik, dans la wilaya de Blida. Le projet, inscrit dans le cadre d'un partenariat (algéro-danois) entre Saidal et les laboratoires Novo Nordisk, devrait être  réceptionné vers fin 2018, avec une entrée en production programmée pour le premier semestre 2019, a annoncé à la presse, en marge de la cérémonie de pose de la première pierre du complexe, M. Hasbellaoui qui était accompagné du ministre du Danemark des Affaires étrangères, Anders Samuelsen. Affecté d’une enveloppe de 8,4 milliards DA, le nouveau complexe de Boufarik, prévu sur une surface de 9000 M2, est doté d’une capacité de production de 45 millions d'unités d’insuline (sous forme de solution injectable en stylo pré-rempli), avec une prévision de création de 150 postes d’emploi directs et de 300 autres indirects, selon les informations fournies sur place. Hasbellaoui a annoncé, par la même occasion, l’entrée en production, attendue pour "septembre prochain", de l’usine de Constantine, également spécialisée en antidiabétiques, qui s’ajoutera ainsi à celle de Tizi-Ouzou qui produira des antidiabétiques oraux (comprimés). La mise en service des usines de Constantine et de Boufarik permettra la couverture des besoins nationaux en antidiabétiques, avec pour ambition aller vers l’exportation pour ce qui concerne le complexe de Boufarik, a-t-il ajouté.    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *