Validation de l’avant-projet détaillé pour la réalisation du Port du Centre

  L’avant-projet détaillé du futur Port Centre d’El-Hamdania (Cherchell, wilaya de Tipasa), a été validé après l’approfondissement de ses études et le groupement des entreprises réalisatrices a déjà été installé à El-Hamdania, a assuré dimanche à Bouira le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaâlane. D’une capacité de 25 millions de tonnes par an, le futur port sera un point de transit entre les wilayas du centre du pays. "Il sera, une fois achevé, relié aux grands projets routiers afin de dynamiser les activités économiques", a expliqué le ministre lors d’un point de presse tenu en marge de sa visite à Bouira, où il a inspecté et inauguré quelques projets relevant de son secteur. Le groupement des entreprises réalisatrices est déjà installé à El-Hamdania, où les responsables concernés sont en train de libérer les assiettes foncières nécessaires pour le projet ainsi que les circuits routiers devant relier cette infrastructure portuaire à l’autoroute Est-Ouest sur une distance de 35 km, ainsi qu’aux lignes ferroviaires sur une distance de 24 km, a précisé M. Zaâlane. Les opérations d'indemnisation des citoyens expropriés se poursuivent, a souligné le ministre, précisant que le site du projet est en cours de délimitation. Les études du projet avaient été approfondies pour, a-t-il expliqué, "éviter de tomber dans de fausses estimations". "Il s’agit du premier projet pour lequel nous devons réunir toutes les conditions nécessaires pour le lancer de façon officielle et sans interruption", a insisté le ministre qui a inspecté à cette occasion le projet de réalisation de la pénétrante autoroutière devant relier Bouira à Tizi Ouzou sur 42 km. Ce projet devra être livré d’ici au mois de mars 2019, selon les prévisions des entreprises en charge des travaux. "Malgré le déséquilibre constaté dans le taux d’avancement physique, les travaux ne connaîtront pas de grands retards. Il y’a des contraintes majeures comme la nature géographique difficile des terrains, ce qui rend difficile le travail", a relevé le ministre dans ce contexte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *