Circoncision : les mises en garde du ministère de la Santé

Le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a appelé jeudi les familles s'apprêtant à circoncire leurs garçons à se rapprocher des services de chirurgie des établissements hospitaliers publics et des cliniques privées à travers le territoire national, mettant en garde contre le recours à des médecins généralistes pour une telle opération, indique un communiqué du ministère. Concernant les initiatives de certaines associations caritatives et de certaines entreprises d'organiser des circoncisions collectives au profit des enfants des travailleurs en faisant appel à des médecins généralistes, le ministère de la Santé tient à rappeler qu'en vertu de la réglementation en vigueur, la circoncision doit être pratiquée par un chirurgien en milieu hospitalier réunissant toutes les conditions nécessaires. Le ministère souligne, par ailleurs, que la circoncision, que de nombreuses familles choisissent d'effectuer durant le Ramadhan, nécessite des analyses médicales préalables pour permettre au chirurgien d'évaluer l'état de l'enfant concerné.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *