CNAS : baisse de 90 % des prises en charge à l’étranger

La Caisse nationale d'assurance sociale des travailleurs salariés (CNAS) a diminué ces dernières années la prise en charge des soins à l’étranger de plus de 90%, a révélé lundi à Oran son directeur général (DG). "Nous avons diminué, ces dernières années, la prise en charge des soins à l’étranger de plus de 90%, grâce au conventionnement avec des cliniques chirurgicales du pays", a expliqué Tidjani Hassan Haddam, à l’'APS en marge de la 2e journée médico-chirurgicale de la clinique spécialisée en orthopédie et en rééducation des victimes d'accidents du travail (CSORVAT) de Misserghine à l'ouest d'Oran. "Ce résultat est le fruit de l'effort visant la rationalisation de la dépense et la diminution de la facture (de prise en charge à l'atranger), notamment en devises, dans le cadre de la stratégie de la CNAS", a-t-il ajouté. La modernisation des deux cliniques relevant de la CNAS, à savoir la CSORVAT de Misserghine et la clinique de la chirurgie cardiaque de Bousmail ont, quant à eux, contribué à la diminution de cette facture, a noté le DG ke la CNAS, ajoutant que ces deux cliniques ont connu des évolutions remarquables durant les dernières années, en termes de maîtrise de la prise en charge de la chirurgie de pointe, en se dotant d’équipements de haute qualité. Cette stratégie se poursuit pour réaliser davantage de résultats, a affirmé M. Tidjani, expliquant qu'elle ne constitue pas une mission principale, mais il s'agit d'une contribution pour aider le secteur de la santé dans le renforcement de la prise charge des concitoyens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *