Ramadhan: vers la production de 50 millions de litres supplémentaires de lait

    Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazgui a annoncé, lundi à Saida, que le gouvernement a décidé de produire une quantité de 50 millions de litres supplémentaires de lait à travers le pays au mois du ramadhan. En marge de l'inspection de l’unité de production laitière et ses dérivés "Giplait" de Saida au titre de la deuxième journée de sa visite dans la wilaya, le ministre a indiqué à la presse qu’une quantité de 4.500 tonnes de lait en poudre sera réservée à la production laitière dont 3.000 t destinées aux laiteries publiques et 1.500 tonnes aux laiteries privées. Bouazgui a signalé que son département ministériel oeuvre à élaborer une feuille de route pour satisfaire les besoins des citoyens en ce produit en se concentrant sur les éléments de production et de distribution du lait. Il a affirmé l’application stricte et avec force de la loi envers les contrevenants concernant la production ou la distribution du lait coportant la fermeture de laiteries et le licenciement des distributeurs. Abdelkader Bouazgui a précisé que le lait subventionné doit s’orienter aux familles pour son usage quotidien. Le ministre a encore souligné que la distribution du lait à Saida connait une stabilité et ne fait pas l'objet de spéculation, estimant que l’unité de production du lait et ses dérivés "Giplait" de cette wilaya est un modèle à suivre à travers le pays. Cette unité produit 100.000 litres de lait/jour en faveur d’une population de 400.000 habitants de la wilaya de Saida, saluant les efforts des responsables de cette unité à fournir ce produit aux citoyens par une bonne maîtrise des opérations de production et de distribution. Le ministre a inspecté le périmètre de Merdja dans la commune de Dhoui Tabet relevant du secteur des forêts s'étendant sur une superficie de 345 hectares d'espaces boisés où il a mis l’accent sur l’exploitation de tous les espaces par des investisseurs pour la plantation d'arbres fruitiers dont les oliviers, les amandiers et les pistachiers. Abdelkader Bouazgui s’est enquis sur l’élevage de la race ovine "Deghma" à l’institut agronome de la commune d'Ain Lahdjar, appelant à développer cette race et à la préserver. Dans la commune de Sidi Boubekeur, il a visité une exploitation agricole où il a lancé l’élevage du poisson Tilapia et a inauguré le siège de la subdivision des services agricoles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *