Le projet « Phoenix Biotech » de transformation de la datte important pour l’économie du pays

Le projet « Phoenix Biotech » de transformation de la datte dans le secteur de l’industrie et la production pharmaceutique revêt une « importance capitale » pour l’économie du pays et ouvre des « perspectives nombreuses et prometteuses » pour la phoeniciculture, a indiqué, samedi à Médéa, le ministre de l’Industrie et de la Production pharmaceutique, Ali Aoun.

« L’intégration de la production nationale des palmiers dattiers dans le segment de l’industrie de transformation et ses multiples débouchés, représente un créneau porteur pour l’industrie de manière générale et le secteur de la production pharmaceutique en particulier et qui nécessite la mobilisation de l’ensemble des énergies pour valoriser le potentiel phoenicicole national », a affirmé, le ministre, lors de la présentation du projet « Phoenix Biotech » au niveau du complexe Antibiotical du groupe Saïdal à Oued Harbil (ouest de Médéa).

La valorisation du potentiel phoenicicole national qui s’étend sur 300.000 hectares, représentant une production de 10 millions de tonnes par an, est en mesure de « booster différents segments industriels et contribuer à réduire la facture d’importation pour certains produits rentrant dans l’industrie agroalimentaire ou la production pharmaceutique « , a souligné le ministre.

Le projet « Phoenix Biotech » a trait à l’utilisation de la datte dans la fabrication d’une gamme variée de produits rentrant dans divers domaines d’activité et usages, tels que la levure de boulanger, l’éthanol, l’acide citrique, l’édulcorant ou le vinaigre à base de la mélasse de sucre de datte obtenue grâce à un procédé technique spécifique, selon les explications fournies sur place par le chef du projet, Brahim Zitouni.

Un protocole d’accord a été signé, dans ce contexte, entre le groupe Saïdal et le groupe Agrodiv pour la fabrication de levure de boulanger, et dont l’entrée en exploitation de l’unité de production de cette levure, implantée au sein du complexe Antibiotical, est prévue pour le début du deuxième semestre de l’année 2025, a ajouté M. Zitouni.

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *