Aoun évoque avec les responsables de « Stellantis » le taux d’avancement du projet « FIAT » en Algérie

Le ministre de l’Industrie et de la Production pharmaceutique, Ali Aoun a reçu mardi à Alger une délégation du groupe Stellantis, avec laquelle il a évoqué les derniers développements du projet « FIAT » de construction automobile en Algérie, a indiqué un communiqué du ministère.

« Dans le cadre du suivi du taux d’avancement du projet de construction automobile en Algérie de la marque +Fiat+, une des filiales du groupe Stellantis, M. Aoun a reçu en audience une délégation de ce groupe, conduite par M. Samir Cherfan, directeur de la région Afrique et Moyen-Orient du groupe, qui a réaffirmé l’engagement de Stellantis à soutenir le développement de l’industrie automobile en Algérie », précise le communiqué.

Cette rencontre « a permis de passer en revue la situation actuelle de l’usine et de suivre les derniers développements en matière de fabrication automobile », ajoute la même source indiquant qu’un exposé « exhaustif » a été présenté sur ce projet qui « connaît un progrès en termes de production de véhicules « Fiat 500 » et « Doblo » ».

Ainsi, « le taux de production devra être augmenté à 40.000 véhicules fin 2024 pour atteindre 90.000 unités fin 2026 », poursuit la source.

La rencontre a permis, selon le communiqué, de « présenter un exposé sur l’état d’avancement de la mise en œuvre des accords conclus avec les fournisseurs afin d’augmenter le taux d’intégration qui atteindra plus de 35% d’ici 2026 », selon M. Samir Cherfan.

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *