Le RND favorable à tout document constitutionnel « consensuel »

Le Secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND), Tayeb Zitouni, a annoncé, jeudi à Alger, l’adhésion de son parti au processus d’édification de la nouvelle République et son soutien à tout document constitutionnel consensuel n’entamant pas les fondements du peuple algérien, faisant savoir que « le parti a mis fin à l’ère du soutien et n’apporte son appui qu’aux projets servant les intérêts du pays ».

Présidant la cérémonie d’ouverture d’une conférence nationale de formation des chargés de communication électronique au niveau des bureaux de wilayas du parti, M. Zitouni a fait état de « l’adhésion de son parti au processus d’édification de la nouvelle République et de la transition démocratique tout en appelant à voter ‘Oui’ sur tout document constitutionnel consensuel algérien n’affectant pas les fondements du peuple ».

Et d’ajouter: « Nous sommes d’accord avec 80% du contenu du document de l’avant-projet de révision de la Constitution et nous avons suggérés 63 propositions concernant certaines questions techniques examinées en toute responsabilité ».

Soulignant, dans ce sens, que « le parti a mis fin à l’ère de soutien et n’apporte son appui qu’aux projets servant l’intérêt du pays », le SG du RND a déclaré « nous ne voulons pas que la Constitution serve les intérêts d’une personne donnée ou d’un quelconque mandat, mais nous aspirons à une Constitution consensuelle servant les intérêts du peuple et du pays », qualifiant « le référendum populaire de tournant décisif dans la vie de la République et l’édification d’un nouvel Etat avec des principes de développement, de modernité et de droits de l’homme ».

Répondant à une question sur la phase post-référendum sur la Constitution et la dissolution des assemblées communales et de wilayas, M. Zitouni a relevé « l’adhésion de son parti, à l’instar des autres partis, à l’initiative de renouvellement des assemblées. Nous n’avons aucune crainte quant à cette démarche (…) nous ne sommes pas effrayés par le renouvellement et nous concurrencerons avec force ».

Concernant la conférence de formation des chargés de communication électronique, le premier responsable du parti a fait savoir qu’elle s’inscrivait dans le cadre des rencontres lancées par le bureau national lors du dernier congrès suite à l’élection de la nouvelle direction afin de relancer le parti après avoir connu certains échecs et ce à travers structuration du parti, outre la récupération des compétences ayant participé à la création du parti et ce à travers l’installation de comités chargés de cette opération.

Appelant, à cette occasion, les chargés de communication électronique à « faire preuve de vigilance permanente quant aux publications sur Facebook visant à démoraliser le peuple algérien durant la phase de référendum sur la Constitution et d’adopter des débats politiques de haute qualité en évitant de se rabaisser à certains débats sur les réseaux sociaux, mais aussi recourir à un dialogue calme pour une Algérie plus sûre et plus stable loin de toute exploitation politique de ses fondements », le SG du RND a insisté sur l’importance du volet numérique et l’impératif pour le parti d’être une force de proposition de programmes de développement ainsi que des programmes économiques et politiques ».

You May Also Like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares